The SciELO Open Access: A Gold Way from the South

Abel L. Packer

Abstract


Open access has long emphasized access to scholarly materials. However, open access can also mean access to the means of producing visible and recognized journals. This issue is particularly important in developing and emergent countries. The SciELO (Scientifi c Electronic Library On-line) project, first started in Brazil and, shortly afterward, in Chile, offers a prime example of how this form of access to publishing was achieved and how open access in the traditional sense was incorporated within it. Open access has allowed more visibility, transparency, and credibility for the SciELO journals that now span over a dozen countries, three continents, and more than 600 titles. Conversely, SciELO incarnates the most successful and impressive example of “gold OA,” that is, open access based on publishing rather than self-archiving; at the same time, its database acts like an open-access depository.

LL’accès aux documents de recherche a constitué l’essentiel de ce que l’on appelle communément l’accès libre (AL). Pour autant, AL peut également incorporer le souci de l’accès aux moyens de publier des revues savantes visibles et reconnues. Cette question est particulièrement importante pour des pays émergents ou en développement. Le projet SciELO, lancé initialement au Brésil, rapidement suivi par le Chili, offre un exemple signifi catif démontrant comment cet accès à la publication fut réalisé. Il montre également comment l’AL, au sens classique du terme, a été incorporé dans cette stratégie générale. En offrant aux revues SciELO plus de visibilité, plus de transparence et plus de crédibilité, l’AL a trouvé sa place naturelle au sein des revues SciELO, qui se trouvent dans plus d’une douzaine de pays, sur trois continents et ayant plus de six cents titres. De la même manière, SciELO offre désormais l’exemple le plus réussi de ce que l’on appelle la voie d’or dans la langue de l’accès libre, c’est-a-dire l’accès libre obtenu par la publication de revues en accès libre plutôt que par l’auto-archivage d’articles dans des dépôts ouverts. Cela dit, les archives de SciELO fonctionne exactement comme un dépôt ouvert.


Full Text: PDF